La visualisation des capsules vidéo TopMédecine nécessite un abonnement au site.

Ce cours est également disponible à la demande

Déjà abonné? Connectez-vous ici.

Mise à jour – ATLS

Marcel Emond

Vous n’avez pas eu le temps de lire la dixième édition de l’ATLS.
Voici les points importants en 20 minutes avec un expert en la matière !

Suivre ce cours

Ce cours a été conçu par Marcel Emond et Christian Malo le vendredi 27 septembre 2019.

Bande dessinée STAT


Référence Wikimedica

pubmed

Wikimedica est une plateforme collaborative francophone qui publie des articles de synthèse (maladie, médicament, approche clinique, procédure, etc.). Les articles publiés sont destinés aux professionnels de la santé pour une utilisation au chevet de leurs patients. Wikimedica et TopMédecine partagent les mêmes objectifs : nous désirons favoriser le transfert de connaissance dans l'objectif d'améliorer les pratiques cliniques. TopMédecine encourage donc les professionnels de la santé qui le désirent à améliorer les articles disponibles sur cette plateforme ou d'en créer de nouveaux. Pour toute question, contactez Wikimedica à l'adresse suivante.

Consulter le(s) lien(s) ci-dessous!

Advanced Trauma Life Support

Référence Web

ATLS -Advanced Trauma Life Support – 10e edition

 


Commentaires:

5 réflexions au sujet de “Mise à jour – ATLS”

  1. Super capsule Marcel et Christian.

    Sachant qu’on peut observer un PTX occulte même chez un patient intubé ou se destinant au bloc, quelle serait votre recommandation pour le transfert, particulièrement via un service d’évacuation aéromédicale?

    Je pense qu’il y a une petite erreur dans le corrigé du test, à la question 5 à propos de la TAS visée pour un patient de 50-79 ans. https://imgur.com/9xWXTdv

    Beau travail et merci pour la capsule!

  2. Merci Dr Blanchard pour avoir trouvé cette petite erreur. En effet, nous allons corrigé la “programmation”. Pour le 50-69 ans on vise une TA plus grand ou égal à 100 mm Hg. Nous nous excusons pour cette erreur.

  3. Salut Pierre-Gilles, tu as une excellente question. Malheureusement, la littérature est assez pauvre sur le sujet de la sécurité du transport aéroporté d’un patient avec un pneumothorax occulte. Évidemment, la conduite la plus sécuritaire est de drainer tout pneumothorax avant de le transférer en avion ambulance. Toutefois, à mon avis, les tout petits pneumothoraxs (ceux qui sont difficiles à voir même sur un scan( occultes chez un patient stable ne nécessitent pas de drainage avant d’être transférés en autant que le médecin de l’avion soit bien avisé qu’il y a un microscopique pneumothorax occulte d’un côté. Malheureusement, la seule étude que j’ai vu sur le sujet lorsque j’avais révisé la littérature il y a un peu plus d’un an est la suivante :Majercik S, et al. Cleared for takeoff. Journal of Trauma and Acute Care Surgery. 2014. 77 (5) 729-733. Ils ont pris 20 patients avec retrait d’un drain thoracique depuis <48h pour un pneumothorax traumatique et les ont mis dans une chambre hyperbare pour simuler un vol d'avion. Le pneumothorax augmentait de taille d'environ 5 mm en moyenne et personne n'a développé de pneumothorax sous tension. On s'entend, on ne peut pas conclure grand chose cette étude mais bon, c'est intéressant,

Laisser vos commentaires et questions